La composition et le cadrage

La composition et le cadrage

Pour rendre une image harmonieuse, je m’inspire du cadrage et de la composition cinématographique. Dans l’analyse filmique, l’analyse du cadre est un système qui comprend tout ce qui est présent dans l’image, le décor, les personnages et les accessoires. L’image projetée définit alors un espace qui est la portion d’espace imaginaire reconstituée par l’observateur.

Si l’on oriente le grand axe de la caméra ou l’appareil photo vers le bas ou vers le haut, on obtient respectivement un plan en plongée ou en contre-plongée. Le concept de décadrage pour désigner ces points de vue anormaux qui ne se confondent pas avec un angle paradoxal et renvoient à une autre dimension de l’image.

Quant à la composition, la règle des trois tiers, connue depuis longtemps en peinture et architecture, va déterminer les proportions idéales de toute création, et permet de donner une aura supplémentaire aux images. On trace des lignes imaginaires qui partagent l’image en différentes parties. Ce sont des lignes de force sur lesquelles on placera de préférence nos sujets. En effet, si le sujet est placé plein-centre, cela crée souvent une symétrie trop marquée, monotone et peu vivante. En plaçant le sujet de façon décentrée sur une de ces lignes, on crée une certaine dynamique, ce qui rend l’image à la fois harmonieuse pour l’œil humain et renforce aussi son esthétisme.